Daniel Marilleau

Daniel Marilleau

Ma pensée profonde.

Je pense que je suis un gros emmerdeur, ça, c’est un de mes plus gros défauts. Je suis un perfectionniste, j’aime bien que les choses soit à leurs places, mais comme j’ai un certain vécu, un peu chaotique que je me suis laissé souvent déborder : je ne me laisse plus trop faire, ce qui a pour effet de changer un doux chaton en horrible tigre mangeur d’homme.
Mais je me soigne et ne mange qu’une personne par jour “lol” .

 

Ce que la vie m’a appris de force ou part moi-même expérience.

 Ces que nous sommes très peu de choses devant l’immensité de l’univers,  l’adversité, de l’individualisme, l’irrationalité de la compétition, du temps et de l’espace. Et qu’il suffit parfois que d’une fraction de milliseconde pour que notre vie change du tout au tout.
Surtout ne pas croire que nous sommes bien à l’abri derrière nos vitres blindées, nos serrures et notre soi-disant sécurité, notre bonne conscience, car la précarité nous guette et peu nous surprendre à tout moment.

 

Le parcours du combattant pour retrouver sa dignité.

La première difficulté, c’est de pousser pour la première fois la porte de l’assistante sociale qui va s’occuper de vous, dont vous allez dépendre une bonne partie de votre vie à venir.
Comment expliquer à cette personne le comment du pourquoi je suis dans cette situation, comment cela à bien put m’arriver à moi.
Et oui à moi qui faisais attention à tout qui tenait mes papiers à jour et qui était bien dans les guide-ânes de la vie.
Voilà ces partis je me mets à nu devant cette dame qui m’écoute, me demande, se demande, comment j’en suis arrivé là ?…

Mis en place de certains dossiers, surendettement ( je ne savais même pas que j’étais surendetté, un dossier de contingent prioritaire, à un mot qui fait plaisir à entendre, mais qui en réalité n’a qu’un mot, car la priorité dans la précarité cela n’existe pas, par contre la patience, ça sait un mot qu’il faut apprendre, comprendre et surtout apprendre à mettre en pratique.

Voilà je suis dans le système, je viens de rentré dans le labyrinthe de la précarité.
Cela s’est passé un 17 avril 2009…

Ma citation préférée